OUTILS INTERACTIFS
Ecrire au Gouvernement | Extranet Gouv |
  
 
DECLARATION DU GOUVERNEMENT

09-03-2012

Discours_PM cérémonie officielle Edition 2012 journée Internationale de la Femme


DISCOURS D’OUVERTURE DU PREMIER MINISTRE GUILLAUME SORO A LA CEREMONIE DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME, EDITION 2012


Il ya des jours bien difficiles où un homme doit prendre la parole. C’est aujourd’hui. C’est la première fois que je croise autant de regards de femmes posés sur moi. Je note que le grand médiateur et moi-même sommes bien minoritaires dans cette salle.

Excellence Madame la Première Dame,

Madame Henriette Konan Bédié,
Madame la Grande Chancelière,
Madame Coulibaly, épouse de Monsieur le Grand Médiateur,
Madame la Ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant,
Mesdames les Membres du Gouvernement,
Messieurs les Ministres,
Mgr le Nonce Apostolique, Doyen du Corps Diplomatique,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Missions diplomatiques,
Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales,
Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, avant tout propos, présenter à Madame la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, mes hommages, non seulement pour sa présence distinguée à la cérémonie de ce jour, mais également pour toutes les actions qu’elle n’a de cesse de poser au quotidien pour le bien-être des femmes, nos mamans, nos sœurs et nos compagnes de tous les jours.
Madame la Première Dame,
Votre présence remarquée à la présente cérémonie officielle de commémoration de la journée internationale de la Femme, outre qu’elle rehausse l’éclat de cette cérémonie, est sans conteste le signe de votre engagement personnel et de votre détermination à appuyer sans réserve toutes les actions entreprises en vue de la juste reconnaissance des droits et mérites de la Femme.

Se faisant, vous vous inscrivez parfaitement dans la vision du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, votre époux qui fait de la question du genre et de la promotion de la femme un axe cardinal de sa gouvernance et de sa politique de développement.

La mise en place, sous sa haute autorité, du compendium des compétences féminines obéit ainsi à sa volonté clairement affichée de disposer d’un vivier de femmes de valeur, susceptibles de servir, comme les hommes, aux différents postes de responsabilité.

Cette action s’inscrit dans son noble combat de valorisation de la femme, pas seulement en tant que porteuse de vie, mais également en tant que porteuse de projets économiques et de développement, actrice de prospérité et de progrès pour nos familles, notre société et, partant, notre pays.

Madame la Première Dame,

Encore une fois, je voudrais vous saluer très sincèrement au nom du Gouvernement.

Je veux aussi associer sincèrement ces remerciements à Madame Henriette Konan Bédié pour sa présence qui montre bien entendue votre complicité harmonieuse et qui pèse, j’en suis certain, dans la complicité de vos époux.

M’adressant à présent à vous, Madame la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, maître d’œuvre de la présente cérémonie, il me tient à cœur de vous adresser mes félicitations pour la bonne organisation de la présente cérémonie qui donne l’occasion aux femmes de toutes conditions sociales et sans discrimination religieuse et politique de communier ensemble, de mettre en commun leurs compétences et d’essayer de panser les plaies afin d’écrire une nouvelle page de notre pays plus joyeuse et plus porteuse d’espérance.

Mesdames, ou devrais-je plutôt dire mes sœurs,

Je voudrais traduire à chacune d’entre vous les très vifs regrets de Son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République, que j’ai l’honneur de représenter ce matin, de ne pouvoir être en personne avec vous à cette cérémonie, si porteuse de symbole, si riche de promesses pour les femmes, c’est-à- dire, en définitive, pour la Nation ivoirienne toute entière.

Le Chef de l’Etat dont vous connaissez l’engagement à promouvoir, les droits de la Femme m’a chargé de vous transmettre, en cette journée mémorable, ses félicitations et ses encouragements ainsi que tout son soutien pour vos actions si essentielles dans la vie socio-économique de notre pays.

Il apprécie particulièrement votre quête de justice, d’égalité et d’équité pour un monde plus juste où seuls le mérite, les compétences et les capacités réelles doivent pouvoir faire la différence et être les critères de sélection et de promotion.

C’est ici le lieu de réaffirmer sa détermination à apporter dans toutes la mesure du possible des réponses appropriées à vos préoccupations, en œuvrant en particulier à lever les obstacles à votre quête légitime d’un monde qui reconnaisse la femme, aide précieuse de l’homme dont elle est complémentaire, une femme dont la valeur ne se mesure pas seulement à sa beauté mais également à ses compétences et à ses qualités et protégée dans sa spécificité. Madame la Grande Chancelière ici présente en est un exemple éloquent.

La présente célébration de la journée internationale de la femme dans notre pays revêt un sens tout particulier tenant aux atrocités sans nom vécues par nos sœurs au cours de la crise postélectorale. Le souvenir des femmes blessées et tuées au cours de cette période est encore vivace dans notre esprit et nous rappelle la nécessité d’accorder une protection particulière à la femme.

Sur les chemins des champs et sur les routes de nos villes, ces femmes, nos sœurs, nos mères et nos épouses étaient à la tâche pendant que sifflaient les balles assassines de ceux qui voulaient étouffer le souffle de la démocratie que portait le vaillant peuple de Côte d’Ivoire.

Je voudrais, ici, à cet égard rappeler le souvenir douloureux de nos sœurs martyres de la crise post électorale, assassinées pour leur quête de justice, de démocratie et de liberté et me faire l’écho de nos mères qui ont bravé, en son temps, le régime colonial comme vous le savez bien , ces braves femmes de Grand-Bassam.

Ce contexte, tout comme la diversité des inégalités faites aux femmes nous invite à aller au delà de la simple quête de l’égalité pour instituer le droit à une reconnaissance véritable de la place de la femme dans notre société, car, l’excellence se conjugue aussi et, peut-être même, le plus souvent au féminin.

Toutes ces femmes qui ont enfanté la Côte d’Ivoire nouvelle ont droit à toute notre reconnaissance et à nos hommages qui ne seront jamais de trop.

Je voudrais, donc en cette circonstance solennelle, féliciter les nombreuses femmes tant citadines que rurales pour l’effort inlassable fourni au quotidien pour assurer la survie de nos populations et garantir par voie de conséquence la pérennité de notre société et de notre pays toute entier.

Mes pensées vont particulièrement aux vaillantes femmes du monde rural qui, au prix de mille et un efforts, ont assuré leur part de responsabilités en donnant la vie et en assurant la survie de nos populations.

C’est, à cet égard, à juste titre que le thème de la présente journée commémorative interpelle la communauté internationale sur le rôle essentiel de la femme dans l’éradication de la faim et de la pauvreté dans le monde.

Ne dit-on pas ‘‘qu’éduquer une femme, c’est éduquer une nation ?’’ C’est dire la place centrale que la femme tient dans nos sociétés tant traditionnelles que modernes.

Madame la Première Dame, Mesdames et Messieurs,

La solution préconisée cette année, à savoir l’autonomisation de la femme, nous agréé, ici en Côte d’Ivoire, où la femme qu’elle soit Première Dame, Présidente d’institution, Ministre, Directeur de Sociétés, Directeur et Chef de service, mais également ouvrière, paysanne ou femme au foyer s’est toujours distinguée par une ardeur sans pareil au travail.

Je voudrais donc, en m’associant à cette célébration festive, vous réitérer la confiance du Président de la République ainsi que sa détermination à œuvrer en tous points pour la promotion du genre et des compétences féminines et la réalisation satisfaisante des projets dont vous êtes porteuses et dont l’essentiel est contenu dans votre Livre Blanc.

Comme vous le savez, notre pays est engagé dans la voie du renouveau et de la reconstruction, avec pour socle la réconciliation de tous ses fils et ses filles. Cette question, je n’en doute pas un seul instant, est pour chacune d’entre vous une préoccupation de tous les temps.

C’est pourquoi, je voudrais, en cet instant solennel, vous remercier pour toutes vos initiatives prises et vos actions engagées et vous encourager à persévérer dans l’effort en vue de permettre à notre pays de sortir de cette situation et se bâtir un avenir radieux pour le bien de tous.

C’est sur ces propos que je voudrais déclarer ouverte la cérémonie marquant le lancement officiel de l’édition 2012 de la journée internationale de la femme en Côte d’Ivoire.

J’aurais terminé si m’adressant à madame la ministre de la femme de savoir que dans le livre blanc vous aurez revendiqué un journée internationale des hommes. Le livre sera d’autant plus rapidement acheminé au Président de la République vous aves encore le temps d’ajouter cette mention (Applaudissements)

Je vous remercie !


Télécharger

A VOIR EGALEMENT

24-03-2015 ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE DUNCAN, ,A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’OUVERTURE DE LA 91ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERNATIONAL DU CACAO (ICCO)
24-03-2015 ORAISON FUNEBRE LORS DE LA CEREMONIE D’HOMMAGE DE LA NATION A FEU EKRA MATHIEU, GRAND MEDIATEUR HONORAIRE DE LA REPUBLIQUE
21-03-2015 ALLOCUTION DE PRESIDENT ALASSANE OUATTARA LORS DE LA CEREMONIE D’INAUGURATION DU PONT DE JACQUEVILLE, 21 MARS 2015
21-03-2015 JOURNEE MONDIALE DE L’EAU EDITION 2015 : MESSAGE DE MATHIEU BABAUD DARRET, MINISTRE DES EAUX ET FORETS
21-03-2015 JOURNEE INTERNATIONALE DES FORETS: LE MESSAGE DU GOUVERNEMENT
20-03-2015 CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L’EMERGENCE DE L’AFRIQUE (CIEA) : DECLARATION D’ABIDJAN
18-03-2015 ALLOCUTION DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA DE LA REPUBLIQUE A L’OUVERTURE DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L’EMERGENCE DE L’AFRIQUE A ABIDJAN, LE 18 MARS 2015.
12-03-2015 DISCOURS DU PREMIER MINISTRE DUNCAN A LA CEREMONIE D’OUVERTURE DE LA 38EME SESSION EXTRORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L’ORGANISATION POUR L’HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA)
12-03-2015 ALLOCUTION DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA LORS DE LA PRESTATION DE SERMENT DU PRESIDENT DE LA COUR SUPREME
12-02-2015 ALLOCUTION DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA LORS DE LA PRESTATION DE SERMENT DU PRESIDENT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL
09-03-2015 ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE DUNCAN AU SEMINAIRE DE PRESENTATION DU RAPPORT DE LA PHASE I ET DE L’ESQUISSE DE LA PHASE II DE L’ETUDE RELATIVE A L’ÉLABORATION DU PLAN STRATÉGIQUE CÔTE D’IVOIRE–PAYS ÉMERGENT 2020
08-03-2015 CONFERENCE-BILAN DU CHEF DE L’ETAT A SAN PEDRO: L’INTEGRALITE DES ECHANGES AVEC LES MEDIAS
02-03-2015 DISCOURS DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA A LA CEREMONIE D’INSTALLATION DU CONSEIL NATIONAL DE LA FEMME
02-03-2015 DISCOURS DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA A LA CEREMONIE D’INAUGURATION DE LA STATION DE TRAITEMENT D’EAU DE BONOUA I ET AU LANCEMENT DES TRAVAUX DE BONOUA II
26-02-2015 RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT : PROPOS LIMINAIRES DU MINISTRE DES EAUX ET FORETS, MATHIEU BABAUD DARRET
25-02-2015 ALLOCUTION DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA A LA CONFERENCE SUR L’APATRIDIE EN AFRIQUE DE L’OUEST TENUE A ABIDJAN
19-02-2015 DISCOURS DU PRESIDENT ALASSANE OUATTARA A LA CEREMONIE DE LANCEMENT DU PROJET "UN CITOYEN, UN ORDINATEUR + UNE CONNEXION INTERNET"
16-02-2015 VISITE D’AMITIE ET DE TRAVAIL DE SEM FAURE. E. GNASSINGBE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU TOGO ENCOTE DIVOIRE DECLARATION CONJOINTE DE SEM ALASSANE OUATTARA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE ET DE SON HOTE




 








 
GOUVERNEMENT


15è Gouvernement de la Deuxième République ( Daniel Kablan DUNCAN)
 
 
FOCUS



LANCEMENT DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’ÉMERGENCE DE L’AFRIQUE
TROIS NOUVEAUX LIONS ACQUIS POUR LE ZOO D’ABIDJAN
CONFERENCE DU MINISTRE BABAUD DARRET SUR LE NOUVEAU CODE FORESTIER ENJEUX ET PERSPECTIVES
CONFERENCE MINISTERIELLE REGIONALE SUR L’APATRIDIE EN AFRIQUE DE L’OUEST, LA DECLARATION D’ABIDJAN SUR L’ERADICATION DE L’APATRIDIE SIGNEE
ANACARDE: LE GOUVERNEMENT FIXE A 275 LE PRIX DU KILOGRAMME
 
 
PARTAGER CETTE PAGE
 





 
 
VIDEO A LA UNE
Éducation nationale: La Ministre Kandia CAMARA exprime toute la Compassion du Gouvernement à l’endroit de la famille éplorée par la perte de leur fils
(2015-03-25)
Voir les autres vidéos


 
GOUV-SERVICES
  Gouv Webmail - Accès à la messagerie gouv.ci
Plateformes collaboratives
Demarches administratives(Bientôt)
Annuaire des services publics(Bientôt)
Journal officiel en ligne (Bientôt)
 
 
LES GRANDS DOSSIERS
     
› plus de dossiers  
 
 
PUBLICATIONS
 

Courrier du Gouvernement

Répertoire SGCOM

Au jour le Jour

 
      Courrier du Gouvernement N° 84/ Novembre - Décembre 2014
 
 
GOUVLETTER - Newsletter du Gouvernement
Récevez les décisions du Gouvernement dans votre boite email
 
MINISTERE A LA UNE
MINISTERE DES EAUX ET FORETS
 
GOUV-VIDEO
Éducation nationale: La Ministre Kandia CAMARA exprime toute la Compassion du Gouvernement à l’endroit de la famille éplorée par la perte de leur fils
Un Dernier Hommage de la Nation rendu à Feu EKRA VANGAH Mathieu Grand Médiateur Honoraire de la République Le mardi 24 mars 2015 à 11H sur l’Esplanade du Palais de la République
Communiqué de la Présidence de la République Lu par le Ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence Amadou GON COULIBALY
7ème Conférence des Grandes Chancelleries d’Afrique Subsaharienne Francophone et de France
» [+] de vidéos » Vidéos d'archive
 
MEDIAS D'ETATS
RTI1
RTI2
Radio Télévision Ivoirienne
Fraternité Matin
AIP
Radio Côte d’Ivoire
Fréquence 2
 
 
PARTENAIRES


 
LIENS UTILES
La Presidence
La Primature
Le Gouvernement
L'assemblée Nationale
Le Conseil Economique et    Social
Le Mediateur de la    République
Le Conseil Constitutionnel
La Chambre de Commerce    et d'Industrie
 
Ministères
Ambassades

 

 
 
 
  GOUVERNANCE   COTE D'IVOIRE   COPYRIGHT
 
Le Gouvernement
Historique du Gouvernement
Les Institutions
L'agenda du Gouvernement
 
La fiche signalétique
Les textes fondamentaux
L'histoire et la géographie
Investir
Voyager
 
Réalisation : CICG
Hébergement : SNDI
© 2006 - 2015
Tous les droits réservés