OUTILS INTERACTIFS
Ecrire au Gouvernement | Extranet Gouv |
  
 
ACTUALITES - SOCIETE

1363082786sanogo_adama_ction.JPG 11-03-2013
LOGEMENTS SOCIAUX : LE MINISTRE ADAMA SANOGO LANCE LES SOUSCRIPTIONS

Le ministre de la Construction, du logement de l’assainissement et de l’Urbanisme, M. Adama Sanogo a procédé au lancement de la pré-souscription ou la pré-commercialisation des logements sociaux en cote d’Ivoire. C’était le lundi 11 mars à son cabinet en présence de la presse nationale. Le projet concerne 60 000 logements sociaux d’ici 2015, avec 10 000 à l’intérieur du pays et 50 000 dans l’agglomération d’Abidjan. Il fait partie des plus grandes priorités du programme de gouvernement du Président de la République. Lire ci-après l’intégralité sa déclaration à la presse :

LANCEMENT LE JEUDI 28 MARS 2013 DE LA PRE-SOUSCRIPTION OU LA PRE-COMMERCIALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX EN COTE D’IVOIRE

Contexte et justification
La problématique de l’accès à un logement décent en général, et plus particulièrement l’accès à un logement social et économique pour le plus grand nombre constitue une préoccupation vécue au quotidien par toutes les couches sociales de la population ivoirienne.

Le Président de la République a fait de la question du logement social, une des plus grandes priorités de son programme de gouvernement.
Il y avait donc lieu de définir une stratégie d’identification précise des besoins avant la production massive des logements.
Au moins 60 000 logements sociaux nouveaux sont attendus d’ici 2015, avec 10 000 à l’intérieur du pays et 50 000 dans l’agglomération d’Abidjan.

Les acquis obtenus par l’Ex-Ministère de la Promotion du Logement

Je tiens à rendre un hommage mérité à mon prédécesseur, Madame KABA Nialé, Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances qui a marqué l’Ex Ministère de la Promotion du Logement par les décisions suivantes :
- L’adoption en Conseil des Ministres de novembre 2012 de la définition d’une stratégie globale de production massive de logements sociaux ;
- Le vote par l’Assemblée nationale de l’annexe fiscal 2012 relative aux exonérations fiscales et aux facilités accordées aux promoteurs immobiliers dans le cadre de la production massive de logements sociaux et économiques ;
- La signature de diverses conventions avec des groupes internationaux de constructions de logements sociaux ;
- La mise en chantier de 2492 logements à Yopougon et à la Riviéra route de Bingerville dont une livraison partielle de 112 logements à Yopougon sera faite avant la fin de ce mois.
Nous nous approprions l’ensemble de ces acquis et nous nous sommes donné les moyens de poursuivre les mises en œuvre tout en initiant beaucoup de nouveaux projets qui vont accélérer la production effective des logements sociaux.

Les nouveaux axes du Ministère de la Construction

Notre mode opératoire a été de décliner en actions concrètes tous les axes fonctionnels du programme de 60 000 logements.
Ces axes sont :
- Le renforcement du cadre réglementaire et juridique liés aux droits de purge, à la copropriété et aux agréments des promoteurs et des programmes immobiliers,
- La constitution et la disponibilité d’une grande partie des réserves foncières du programme ;
- La mise en route de toutes les études techniques y afférents ;
- L’élaboration des cahiers de charges des types d’habitat ainsi que la constitution d’un répertoire opérationnel et crédible des acteurs techniques de la construction (promoteurs immobiliers et constructeurs) ;
- La redynamisation des instruments financiers facilitant l’accès aux crédits immobiliers que sont le CDMH (Compte de Mobilisation de l’Habitat) et le FSH (Fonds de Soutien de l’Habitat) en accord avec l’association des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI) ;

- La réorientation de la stratégie commerciale vers la pré-souscription ou la pré-commercialisation. Cette stratégie consiste à collecter l’ensemble des demandes en logements et d’adapter la production des dits logements à la satisfaction des besoins exprimés.
Comme je viens de vous le décrire, chaque axe a fait l’objet d’actions concrètes et de résultats probants.

En ce qui concerne le cadre juridique et réglementaire.
Nous avons élaboré des projets de décrets sur la purge des droits coutumiers, sur la copropriété et sur l’agrément des promoteurs et des programmes immobiliers. Ceux-ci feront l’objet de présentation au prochain conseil des ministres.

En ce qui concerne le foncier :
Notre stratégie a consisté à mettre à contribution toutes les autorités préfectorales et municipales qui, en leurs rangs et qualités et en parfaite harmonie avec les autorités coutumières ont permis de nous allouer 2048,25 ha de terrains disponibles à ce jour sur l’ensemble du territoire national.
Sur cette disponibilité foncière 27 sites de 187,46 ha concernent le District d’Abidjan et 1860,79 ha concernent 97 Départements du pays.

Sur ce total de 2048,25 ha, il faut noter que 707,96 ha sont alloués à titre gracieux et 1340,29 ha sont à purger sur la base d’une convention type proposée par le Ministère de la Construction et qui prévoit le paiement échelonné des frais de purge aux bénéficiaires que sont les parents détenteurs de droits coutumiers.

A l’heure où je vous parle, les dix (10) dernières localités ont signalé leur disponibilité à affecter des réserves foncières au programme.
C’est le lieu pour moi d’adresser mes remerciements à toutes les autorités qui ont bien compris notre message et surtout celui du Chef de l’Etat qu’elles ont tenu à soutenir publiquement par cette mobilisation foncière.
Cela nous a ouvert la voie à l’élaboration de toutes les études techniques à savoir :
- les délimitations et état des lieux par les géomètres experts ;
- la confection des plans parcellaires et d’urbanisme par les urbanismes ;
- et enfin les conceptions des plans des types de logements par les architectes.
A ce moment précis, tous les terrains de l’intérieur du pays et d’Abidjan sont investis techniquement par toutes ces corporations avec les appuis directs des Directions Régionales et Départementales du Ministère de la Construction.

Elles comptent fournir au plus tard le 26 mars tous les plans techniques relatifs aux sites de 60 000 logements à construire de 2013 à 2015.
Toutes les corporations depuis l’Ordre des géomètres experts, en passant par les Urbanistes, Architectes jusqu’aux Notaires, sont impliqués par le Ministère de la Construction, pour l’accompagner dans la production des logements sociaux.

Abordant à présent la phase ultime de la réalisation technique des logements, notre politique en la matière se définit dans le cadre de l’appel lancé à la manifestation d’intérêt aux acteurs techniques (promoteurs immobiliers, entrepreneurs en bâtiment, sociétés de construction et BTP).

Cet appel a été largement entendu, si bien qu’en moins d’une semaine de diffusion nous enregistrons au moins 130 sociétés de construction et entrepreneurs en bâtiments nationaux qui ont exprimées leurs souhait de participer aux programmes et nos services continuent de recevoir les manifestations d’intérêts.

Plus d’une dizaine de promoteurs immobiliers nationaux et internationaux ont confirmé au cours d’une réunion leur volonté d’accompagner le programme.
Notre espoir se fonde sur l’adhésion du système bancaire ; car au cours d’une rencontre récente avec le bureau exécutif de l’Association des banques, les Directeurs Généraux membres ont apprécié notre démarche stratégique et se sont accordés sur leur disponibilité à accompagner les Ivoiriens, toutes couches sociales confondues, dans leur volonté d’accéder à un logement.

Cependant, il convenait de résoudre en amont le renforcement des capacités et des actions des mécanismes et instruments financiers du CDMH et du FSH sans lesquels les interventions des banques resteraient limitées.
Le Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a très tôt introduit les réformes relatives aux modifications et renforcement des objets de ces deux instruments.

Pour le CDMH, il s’agit d’améliorer sa gouvernance, de renforcer sa capacité financière, d’abaisser le taux d’intérêt (5,5% au lieu de 9 ,5%), d’augmenter la durée du crédit immobilier (11 à 20 ans).
Pour le FSH, il s’agit d’ouvrir un guichet garantie en vue de cautionner vis-à-vis des banques les prêts immobiliers des acquéreurs de logements sociaux et économiques issus du secteur formel et surtout ceux du secteur informel de professions libérales et à revenus modestes.
Ces modifications ouvrent la voie à une intégration de toutes les couches sociales actives de la population aux crédits immobiliers moins couteux et sécurisés.

Les textes réglementant ces instruments financiers ont été soumis à l’approbation du prochain Conseil des Ministres ;
Au-delà de toutes ces actions, le Ministère de la Construction du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a élaboré tous les textes relatifs à la Copropriété, à la Purge des Droits Coutumiers et à la Réglementation des Promoteurs et des Programmes Immobiliers.

Tous ces textes ont été approuvés et signés par les Ministères concernés et seront entérinés au prochain Conseil des Ministres.
C’est au vu de tous ces acquis que nous ouvrons officiellement à partir d’aujourd’hui la grande campagne de Pré-souscription, objet de notre rencontre.

En effet, le Conseil des Ministres, à partir de notre communication en date du 05 février 2013 a adopté les critères retenus pour accéder à un logement social et économique. Il a en outre, entériné notre décision de concéder à la SICOGI, Société Nationale et de bonne notoriété, le rôle d’organiser la pré-souscription des ménages intéressés aux logements sociaux sur le territoire national dans les 107 Départements du pays.

Tous les supports techniques (fiches de pré souscription, guide d’information, recrutement des agents commerciaux, équipements des locaux affectés à la souscription etc.…) appuyés par un logiciel informatique multicritères conçu à cet effet, sont prêts pour démarrer la commercialisation effective dès le 28 mars à Abidjan et à partir du 05 avril 2013 à l’intérieur du pays.

Je lance donc un appel aux ivoiriens et à ceux de la Diaspora, de saisir cette occasion unique de s’inscrire aux logements sociaux et économiques et d’exprimer à travers les fiches de pré souscription leurs besoins en logements de standing et de terrains aménagés sur l’ensemble du territoire pour ceux qui ne remplissent pas les conditions d’accès aux logements sociaux.

Le mode opératoire de la pré-souscription ou pré-commercialisation

L’information importante de ce jour concerne la pré-souscription ou la pré-commercialisation.

Le lancement officiel de la pré-souscription aura lieu à Abidjan le Jeudi 28 mars 2013 au siège de la SICOGI.
A partir du 05 avril 2013, les guichets de pré-souscription seront ouverts dans les dix (10) communes d’Abidjan et dans les 107 départements de Côte d’Ivoire.

Les guichets seront munis de fiches de pré-souscription et nous invitons les acquéreurs à répondre soigneusement aux questions et fournir les justificatifs de leurs déclarations.
Pour rappel, l’éligibilité concerne les ménages Ivoiriens dont les revenus sont inférieur à 400.000 FCFA et ne possédant pas une première habitation principale.
Toutefois, les ivoiriens éligibles qui ne remplissent pas les critères financiers peuvent recourir à un aval.

Ce programme constitue une opportunité pour les ivoiriens car l’Etat a consenti à de nombreux sacrifices depuis l’aide aux fonciers jusqu’aux exonérations fiscales.
De la qualité et de l’adhésion des souscripteurs dépendra la production en masse du logement.

Je peux vous rassurer que mon Département Ministériel mettra tout en œuvre pour répondre dans le temps aux besoins exprimés par les ivoiriens à travers ces structures sous tutelles et surtout par le renforcement et l’exploitation du partenariat Public Privé (PPP) inscrit dans les matrices d’actions du Gouvernement de son Excellence Le Président Alassane OUATTARA.

Je vous remercie.


A VOIR EGALEMENT

1409060186min_bacongo_gdrai.JPG
26-08-2014 - Le Ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative a appelé les supérieurs hiérarchiques et les préfets à accorder une importance particulière à l’opération d’identification et de notation des fonctionnaires en cours actuellement. Lancée le 18 août dernier, cette opération qui devrait permettre de noter les 166 866 fonctionnaires ivoiriens, prend fin le 17 novembre. Elle revêt, selon le directeur général de la Reforme Administrative et de l’informatisation, Ibrahim Lokpo qui était face à la presse ce mardi 26 août, une importance capitale pour l’avancement et la promotion du fonctionnaire. L’opération d’identification-notation des fonctionnaires se fait de façon informatique à travers le Système intégré de gestion des fonctionnaires et agents de l’Etat(SIGFAE). En pratique, les chefs de services et les préfets notent les fonctionnaires en ligne sur la plateforme qu’offre le SIGFAE.

1408963532anne_ouloto.JPG
25-08-2014 - Pour la neuvième année consécutive, la Côte d’Ivoire célèbre la journée ce lundi 25 août, la Journée Nationale de la Solidarité. Selon la déclaration du Gouvernement lue par Mme Anne Ouloto, ministre de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, cette édition placée sous le thème: « Solidarité et Vivre Ensemble : Défis pour une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020», est une interpellation, à la fois individuelle et collective, sur les enjeux liés au développement harmonieux de la Côte d’Ivoire. Poursuivant, la ministre souligne que ce thème traduit l’importance que constitue la solidarité, appréhendée comme valeur cardinale dans le processus de consolidation de la cohésion sociale, pour une paix définitive et durable dans notre pays. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration du Gouvernement:

1408470892agepe_congo.JPG
19-08-2014 - L’Office national de l’emploi et de la main-d’œuvre(ONEMO) du Congo-Brazzaville veut s’inspirer du modèle ivoirien de promotion de l’emploi par le biais de l’Agence d’Etudes et de Promotion de l’Emploi(AGEPE). A cet effet, une délégation de cet organisme public congolais de promotion de l’emploi qui effectue une visite de travail de travail de 6 jours en Côte d’Ivoire a échangé ce mardi 19 août avec la direction de l’AGEPE. Recevant ses hôtes venus de Brazzaville, le Directeur général de l’AGEPE, N’dri Kouakou Philippe s’est réjoui de cette visite qui participe selon lui du renforcement de la coopération sud-sud. Quant au chef de délégation congolaise, il a souligné que l’ONEMO, voudrait à travers cet échange d’expériences, s’inspirer de celles des autres pays africains pour une meilleure gestion du service public de l’emploi et du travail. Ce, d’autant plus que, fait-il observer, les pays africains en général font face à des taux de chômage accru. Aussi, avance-t-il, dans la perspective des reformes souhaitées de l’ONEMO par sa tutelle, il est apparu nécessaire aux yeux de premiers responsables de s’inspirer de l’expérience positive de l’AGEPE.

1408117781dg_anasur.jpg
14-08-2014 - La directrice générale de l’Agence nationale de la salubrité(ANASUR), Mme Sarrahn Ouattara a conduit dans la nuit du jeudi 14 août, une mission de sa structure dans les communes d’Adjamé, Treichville et Cocody. Cette tournée à laquelle ont pris les prestataires de service de collecte des déchets visait selon la DG de l’ANASUR à s’assurer du bon fonctionnement du dispositif de collecte nocturne des ordures dans le district d’Abidjan. Ce dispositif qui s’appuie sur des prestataires prévoit l’enlèvement des ordures des ménages à partir de 17H tous les jours. D’Adjamé Forum à la décharge d’Akouédo en passant par la cité policière de Treichville et le village de Blokos dans la commune de Cocody, Mme Sarrahn Ouattara a pu se rendre compte de l’effectivité de cette politique mise en œuvre depuis novembre 2011. Partout sur ces sites, les agents étaient à l’œuvre pour ramasser les ordures entreposées dans poubelles ou dans des bennes.

1408105272IMG_5650.JPG

1408014783prix_sima.jpg
13-08-2014 - Les 17 lauréats du concours des jeunes entrepreneurs retenus au Salon des Métiers d’Abidjan(SIMA) 2014 ont reçu leurs prises en charges d’une valeur totale de 18 millions FCFA, ce mercredi 13 août des mains du ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle, Moussa Dosso. Retenus à l’issue d’un concours qui visait à récompenser les projets susceptibles de générer au moins deux emplois, les 17 lauréats issus tous de la formation professionnelle et de la CGECI Academy, ont reçu ces prises en charge en guise d’appui à leurs projets de création de micro-entreprises. Le ministre d’Etat Moussa Dosso, se réjouissant de l’impact qu’a pu avoir le SIMA sur la sensibilisation des jeunes aux opportunités d’emploi et d’auto-emplois, a félicité ces jeunes « pionniers » dont les projets permettront de générer en tout 124 emplois directs dans plusieurs secteurs d’activités. Soutenant qu’à travers cet appui, le gouvernement veut rappeler que la dynamique de création d’emplois doit être renforcée en privilégiant la promotion des activités privées de créatrices d’emplois au-delà des contributions que l’on peut attendre des politiques sectorielles et de la croissance.

1407327957CA_IPS_CNAM_CMU.JPG
05-08-2014 - Ce mardi 5 août 2014 à son cabinet au Plateau ; le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, M. Dosso Moussa a officié à l’installation des 12 membres du Conseil d’administration de l’Institut de prévoyance sociale dénommé Caisse nationale d’Assurance maladie (IPS-CNAM) ; qui aura à charge de gérer et de pérenniser la Couverture maladie universelle (CMU). Cela conformément au décret n°2014-442 du 25 juillet 2014. Le représentant du ministre d’Etat au sein dudit Conseil d’administration a été désigné pour en assurer la présidence, en la personne de M. Narcisse Pierre Kouadio N’Dri. Promesse de campagne du Chef de l’Etat, le ministre d’Etat Dosso Moussa a salué cette double première que constitue l’IPS-CNAM.

1407315289komoin_tcci.jpg
05-08-2014 - Le tribunal de commerce d’Abidjan a organisé, ce lundi 4 août, à l’hôtel Novotel au Plateau, un séminaire-bilan de ses activités des années 2013 et 2014. Il s’est agi de jeter un regard sur le parcours déjà réalisé et de suggérer des recommandations au gouvernement. L’ouverture des travaux s’est faite en présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, Mamadou Gnénéma Coulibaly, qui a souligné que le tribunal de commerce est « un outil majeur de modernisation et de sécurisation de l’environnement des affaires dans notre pays ». Invitant les séminaristes « à plus d’effort et d’abnégation », le ministre a promis que «le gouvernement s’emploiera à prendre en compte toutes les propositions » qui sortiront de cette rencontre. Au titre de son bilan,le tribunal de commerce d’Abidjan a tenu au total, d’octobre 2013 à juillet 2014, 1128 audiences et rendu 2766 décisions. Sur un total de 4268 requêtes reçues, il a rendu 2432 ordonnances.

 










 
GOUVERNEMENT


15è Gouvernement de la Deuxième République ( Daniel Kablan DUNCAN)
 
 
FOCUS



1407315289komoin_tcci.jpg RÉSUMÉ DU RAPPORT 2013 DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT(PND)
1407315289komoin_tcci.jpg LE GOUVERNEMENT ACCORDE DES PRIMES MENSUELLES DE 300 000 FCFA A 15 ARTISTES
1407315289komoin_tcci.jpg RGPH 2014 : UN TAUX D’EXECUTION DE 95% ENREGISTRE
1407315289komoin_tcci.jpg IDENTIFICATION : REPRISE DE LA DELIVRANCE DE LA CARTE NATIONALE D’IDENTITE EN JUILLET 2014
1407315289komoin_tcci.jpg AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES : LE PREMIER MINISTRE PRESENTE LES REFORMES ENTREPRISES PAR LE GOUVERNEMENT
 
 
PARTAGER CETTE PAGE
 





 
 
VIDEO A LA UNE
Mobilisons-nous contre l’Ebola, Mesures préventives face à l’épidémie à Virus Ebola: Cliquez ici www.prevention-ebola.gouv.ci
(2014-08-29)
Voir les autres vidéos


 
GOUV-SERVICES
  Gouv Webmail - Accès à la messagerie gouv.ci
Plateformes collaboratives
Demarches administratives(Bientôt)
Annuaire des services publics(Bientôt)
Journal officiel en ligne (Bientôt)
 
 
LES GRANDS DOSSIERS
     
› plus de dossiers  
 
 
PUBLICATIONS
 

Courrier du Gouvernement

Répertoire SGCOM

Au jour le Jour

 
      Courrier du Gouvernement N° 77/ Avril 2014
 
 
GOUVLETTER - Newsletter du Gouvernement
Récevez les décisions du Gouvernement dans votre boite email
 
MINISTERE A LA UNE
MINISTERE DE LA SOLIDARITE, DE LA FAMILLE, DE LA FEMME ET DE L’ENFANT
 
GOUV-VIDEO
Mobilisons-nous contre l’Ebola, Mesures préventives face à l’épidémie à Virus Ebola: Cliquez ici www.prevention-ebola.gouv.ci
Développement des Localités Ivoiriennes (Prikro, Serebou, Kouassikropri): Doléances de Populations en infrastructures scolaires
CDVR (Commission Dialogue Vérité et Réconciliation): Les Audiences Publiques se tiendront à l’Ivoire Golf Club de la Riviera Cocody à compter du Lundi 1er Septembre 2014
Lutte contre L’Ebola, Sensibilisation des Populations à la prévention: La Ville d’Adzopé Mobilisée
» [+] de vidéos » Vidéos d'archive
 
MEDIAS D'ETATS
RTI1
RTI2
Radio Télévision Ivoirienne
Fraternité Matin
AIP
Radio Côte d’Ivoire
Fréquence 2
 
 
PARTENAIRES


 
LIENS UTILES
La Presidence
La Primature
Le Gouvernement
L'assemblée Nationale
Le Conseil Economique et    Social
Le Mediateur de la    République
Le Conseil Constitutionnel
La Chambre de Commerce    et d'Industrie
 
Ministères
Ambassades

 

 
 
 
  GOUVERNANCE   COTE D'IVOIRE   COPYRIGHT
 
Le Gouvernement
Historique du Gouvernement
Les Institutions
L'agenda du Gouvernement
 
La fiche signalitique
Les textes fondamentaux
L'histoire et la géographie
Investir
Voyager
 
Réalisation : CICG
Hébergement : SNDI
© 2006 - 2014
Tous les droits réservés