DENCENTRALISATION : LES ELECTIONS REGIONALES ET MUNICIPALES COUPLEES FIXEES AU 21 AVRIL PAR LE CONSEIL DES MINISTRES

Le Conseil des ministres du mercredi 13 février a fixé la date des élections régionales et municipales couplées au dimanche 21 avril 2013. La campagne pour ces joutes électorales va se dérouer du 5 au 19 avril. Ces élections sont ouvertes à toutes les sensibilités politiques du pays, a tenu à préciser le porte-parole du Gouvernement, M. Bruno Nabagné Koné qui a donné l’information à l’issue de cette session. « Nous souhaitons la participation de tous les partis politiques », a-t-il avancé, ajoutant qu’avec le report les préoccupations des uns et des autres ont été prises en compte. Sur le plan environnemental, le Conseil des ministres a entendu une communication du ministère de l’Environnement, de la salubrité Urbaine et du développement durable portant sur l’interdiction de l’accès au public de la décharge d’Akouédo. A en croire le ministre de la Poste et des TIC, cette mesure est justifiée par le fait que des enfants et des femmes enceintes fréquentes ce site, s’exposant ainsi à de nombreuses pathologies. De plus, la récupération d’objets sur la décharge occasionne le retour de déchets en ville après avoir été transportés à grands frais, a-t-il argumenté.

  
  

Pour concrétiser le projet d’extension de l’aéroport, des décrets ont été signés en Conseil des ministres dans le but de déclarer certains terrains zone d’utilité publique. Ce projet de création d’une ville aéroportuaire sur une superficie 37.000 hectares sera un projet global qui comprendra également des travaux d’extension de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët. Dans ce cadre, toutes les personnes illégalement installées sur ces emprises publiques seront déguerpies sans dédommagement, a promis le porte-parole du Gouvernement.


Le Conseil des ministres a également entendu une communication du ministre d’Etat, ministre de l’Emploi et la Formation professionnelle sur la désignation des fonctionnaires au sein du Conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire. désormais l’élection se fera sur la base d’un scrutin de liste dans le cadre de la région comme unité géographique de référence.