Fermer

CERTIFICATION DE L’ERADICATION DU VER DE GUINEE: N’DRI YOMAN MOBILISE LES PARTENAIRES

Pour éradiquer le ver de Guinée en Côte d’Ivoire, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida a organisé un forum de mobilisation de ses partenaires le jeudi 19 juillet, au CRRAE-UMOA. A l’OMS, au PNUD, à l’USAID, à la BAD, à la Banque mondiale et l’ambassade du Japon, Mme N’Dri Yoman, ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, a lancé un appel pour que le pays bénéficie de leur appui et accéder à la certification de l’éradication en septembre 2013.

  
  

Selon Mme ND’ri Yoman l’implication des partenaires au programme national d’éradication du ver de Guinée permettra d’atteindre l’éradication dans le délai prescrit. Tout en misant sur une conjugaison des efforts pour relever tous les obstacles susceptibles d’entraver la mise en œuvre des activités planifiées, le ministre de la santé et de la lutte contre le sida a exprimé la gratitude du Gouvernement à tous les organismes qui le soutiennent dans l’éradication de cette maladie invalidante.


En phase de pré-éradication, la Côte d’Ivoire doit veiller à mettre sur pied de détection des derniers cas, qui se trouvent généralement dans les zones rurales et très souvent difficiles d’accès. Ainsi une surveillance accrue doit être maintenue pendant une période minimum de trois ans. Le programme national de l’éradication du ver de Guinée a été officiellement lancé le 7 janvier 1993.