Fermer

TRAITEMENT DE L’INSUFFISANCE RENALE : DUNCAN POSE LA PREMIERE PIERRE DU CENTRE D’HEMODIALYSE A BINGERVILLE

Le ministre des Affaires Etrangères, M. Daniel Kablan Duncan a parrainé la cérémonie de pose de la première pierre du Centre d’hémodialyse d’Aghien, dans la commune de Bingerville, le samedi 19 mai 2012. Un acte qui constitue pour lui, une réponse aux changements que le gouvernement veut opérer pour bâtir une Côte d’Ivoire nouvelle, plus prospère, car, ajoute-t-il, « la santé et le développement sont indissociables. ». C’est pourquoi, il a lancé un appel à tous pour que « cette cérémonie débouche sur la réalisation effective de ce Centre d’hémodialyse qui sera vital à la fois pour l’économie et le développement du pays ».

  
  

M. Duncan a souligné à cette occasion, que la création de ce Centre, qui a vocation d’accueillir les malades atteints de l’insuffisance rénale de Côte d’Ivoire et de la sous-région, vient s’ajouter au projet de construction d’un Centre International d’Hémodialyse initié par Mme Henriette Konan Bédié et son Ong Servir, et à l’Hôpital dénommé « mères-enfants » que la Première Dame compte bâtir dans la même commune de Bingerville.

Le ministre des Affaires étrangères a salué la ténacité du promoteur de ce projet, le Révérend Père Athanase Aké, président fondateur de l’Association Spiritualité St Joseph. Sa conviction constitue pour lui, un rôle irremplaçable d’alerte et de pression efficace pour le gouvernement, étant donné que c’est la vie de nombreuses personnes frappées de l’insuffisance rénale qui se jouent à travers ce projet, en somme une question du droit à la vie, a-t-il-déclaré.

Il a également complimenté tous les autres partenaires qui ont aidé à la mise en œuvre de ce centre, en l’occurrence la société immobilière italienne APαP services, pour avoir été d’une grande contribution, notamment avec le projet immobilier de 195 maisons modernes qu’elle va construire aussi dans le village d’Aghien.

Il en a fait de même avec le Conseil Général de l’Assistance Publique médicale du Var en France, « qui dans une dynamique de coopération décentralisée, véritable ressort des relations d’amitié ivoiro-françaises, contribue de manière efficience à la réalisation de ce Centre ».

Le Révérend Père Athanase Aké a expliqué que ce Centre d’hémodialyse, qui sera établi à trois kilomètres du centre ville de Bingerville, va couter 1,1 milliard fcfa. Il comprendra trois bâtiments dont une partie pour la médecine généraliste, un autre pour accueillir les parents des personnes hospitalisées, et le dernier sera le centre d’hémodialyse, avec à côté une pharmacie et un bloc opératoire.

Le Centre aura la capacité d’accueillir 150 insuffisants rénaux par jour à des coûts plus abordables, a noté le Révérend Père qui a souffert de cette maladie pendant sept ans. Il se réjouit de ce projet car rappelle-t-il, l’insuffisance rénale est une souffrance économique réelle pour le malade puisqu’elle impose trois séances de dialyse par semaine à raison 150.000 francs Cfa la dialyse.