Fermer

DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL DE LA COTE D’IVOIRE: LE PREMIER MINISTRE REÇOIT LE DG DE L’ONUDI

Le Premier Ministre Guillaume Soro a reçu en audience M. Kandeh Yumkella, le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) le lundi 27 février à son cabinet. Accompagné du ministre de l’Industrie Moussa Dosso et de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en Autriche, SEM Largathon Ouattara, le fonctionnaire onusien a dit être présent en Côte d’Ivoire dans le cadre d’une « mission d’écoute des autorités » pour relever leurs projets en matière d’industrialisation du pays qui veut passer au statut d’Etat émergent à l’horizon 2020.

  
  

Ci-dessous sa déclaration intégrale :
« J’étais ici pour rencontrer le Premier Ministre de la Côte d’Ivoire. C’est ma première visite depuis douze ans. J’ai saisi cette opportunité pour discuter des différents projets du portefeuille avec le ministère de l’Industrie. Le Premier Ministre a expliqué la vision du Gouvernement mais surtout la vision du Chef de l’Etat en matière de développement économique et surtout l’objectif fixé en 2020 qui est de devenir un pays émergent.

Dans ce contexte, il voudrait savoir comment nous pouvons soutenir la Côte d’Ivoire pour atteindre les objectifs fixés par le Gouvernement, par le Président de la République ; comment arriver en matière d’industrialisation, à faire de la Côte d’Ivoire, ce pays émergent en 2020. Le Premier Ministre a longuement insisté sur l’intégration des différents pays, sur les questions de sécurité énergétique.




Je suis là pour écouter les dirigeants de ce pays, pour les comprendre et relever leurs attentes et voir comment la communauté internationale et surtout l’organisation que je dirige peut soutenir leurs efforts. Je suis très impressionné par la détermination du Gouvernement ivoirien, par la qualité des projets que ce Gouvernement souhaite entreprendre, sa volonté pour offrir de l’emploi pour faire face à l’insertion sociale de la jeunesse, par sa claire vision de ses objectifs. Je suis arrivé ce matin et j’ai déjà eu quatre rencontres.



Nous sommes là pour apporter notre soutien à la politique ivoirienne, à la politique gouvernementale qui est de faire la Côte d’Ivoire, à l’horizon 2020 un pays émergent. »