Fermer

SECTEUR EDUCATION-FORMATION : JOURNEE D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION DES PARTENAIRES

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, CISSE Ibrahima, a participé à la journée d’information et de sensibilisation organisée par le Ministère de l’Education Nationale, le lundi 17 octobre 2011, à l’hôtel PULLMAN. Au cours de son allocution, il a fait un plaidoyer afin d’avoir le soutien massif des partenaires au développement et des bailleurs de fonds pour la réhabilitation et l’extension des Universités et structures de recherche du pays. Avec la Banque Mondiale, les trois ministères à charge à l’éducation-formation ont identifié d’importants défis dans le cadre du RESEN pour le système éducatif performant.

  
  

Au niveau du supérieur, il a été prévu une redynamisation de l’enseignement en améliorant la qualité de l’offre afin d’assurer des formations plus compatibles avec les demandes de l’économie et la capacité d’absorption de cette dernière.



Outre ces défis, le Ministre CISSE Ibrahima a présenté l’état d’agonie des structures de formation et réaffirmé les efforts pour faire du secteur éducation un levier de développement. Suite aux travaux qui ont lieu à Cocody et Abobo-Adjamé, le premier responsable de l’Enseignement Supérieur comme le veut la cérémonie à solliciter l’appui des partenaires présents. « L’Université de Côte-d’Ivoire est en réhabilitation. Nous avons besoin de vos concours massifs » a-t-il soutenu à l’ensemble des structures présentes.



Cette journée, qui a vu la participation effective des Ministres Kandia CAMARA, Ibrahima CISSE et Albert FLINDE, a été présidée par le Ministre des infrastructures économique, représentant le Premier Ministre. Le Ministre d’Etat Mabri TOIKEUSE a lu l’engagement du gouvernement dans la restauration de notre système éducatif et professionnel. Pour lui « il nous faudra mobiliser des ressources énormes pour donner à l’école ivoirienne sa chance, mais surtout que nous donnons à chaque enfant de Côte d’Ivoire sa chance, la chance d’avoir accès à l’école, la chance de sourire, la chance d’espérer » Pour l’initiatrice de cette cérémonie, son département a à cœur de restaurer l’école pour la réconcilier avec la société ivoirienne.



Quant à Albert FLINDE, il a annoncé une grande rencontre avec les partenaires au développement pour tracer les sillons d’une bonne formation professionnelle. Le secteur éducation vient de mettre en place un plan d’action dont la mise en œuvre couvrira la période 2012-2014. Les représentants résidents de l’UNICEF et de la Banque Mondiale ont pris part active à cette journée qui a pour but de solliciter des moyens substantiels aux partenaires au développement et aux bailleurs de fonds, afin de mettre en œuvre une politique éducative efficace et équitable. Cette rencontre qui s’est tenue en présence de 11 ministres du gouvernement témoigne bien l’importance de l’école pour l’Etat ivoirien.

Service Communication du Cabinet