GRANDS DOSSIERS :
1er FORUM DE LA DIASPORA IVOIRIENNE DU 7 AU 8 MAI 2015

Partager l'article
  
  


Liste des documents à télécharger
TEXTE DE PRESENTATION

Le Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara a présidé l’ouverture officielle du 1er Forum de la Diaspora ivoirienne le 7 mai, à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, qui se tient jusqu’au 8 mai. A l’occasion, il a exprimé sa « fierté quant à la tenue dudit forum » qui réunit plus de 300 Ivoiriens vivant à l’étranger. Le Chef de l’Etat leur a lancé un appel à prendre une part active au développement du pays, en investissant dans le secteur privé. Car pour lui, la « diaspora constitue une force et une richesse » dont la contribution « au développement du pays » peut permettre « d’atteindre l’émergence à l’horizon 2020 ». 


Il a manifesté un intérêt audit forum promettant que « les recommandations des travaux de ce forum feront l’objet d’un examen minutieux de la part du Gouvernement » en vue de répondre aux attentes de la diaspora.
De son côté, le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly, a souligné que les Ivoiriens de la diaspora « sont des ambassadeurs qui peuvent participer au rayonnement de la Côte d’Ivoire ». 
Il a assuré qu’il veillera à « l’instauration d’une relation de confiance entre l’Etat et la diaspora en vue de valoriser cette semence créatrice et productive ».
Durant ces deux jours de réflexion, a-t-il souligné « toutes les problématiques relatives à la diaspora qui dépasse 1 million de personnes dans le monde seront abordées », 
Au cours de la cérémonie, M. Jean Christophe Dumont, chef de service des Migrations internationales OCDE, a fait un exposé sur le thème : « Diaspora et développement ».

Selon lui, 60% des immigrés des pays de l’OCDE sont ivoiriens dont 1/3 représente des diplômés du supérieur, avec autant d’hommes que de femmes.
Proposant des pistes stratégiques d’attraction de la diaspora, il a évoqué qu’il faut bien appréhender les besoins et les attentes de celle-ci, identifier et réduire les obstacles à son retour, améliorer l’information quant au besoin de compétences et emplois disponibles et développer les conditions économique, sociale et politique d’un bon retour.

« Diaspora ivoirienne : quels enjeux pour une Côte d’Ivoire en voie d’émergence », le thème dudit Forum vise en effet à prendre en compte les préoccupations de la diaspora ivoirienne pour l’élaboration de la future politique nationale de gestion des Ivoiriens de l’extérieur.
Cette première journée est marquée également par deux grandes sessions avec trois panels.

La première session a pour thème : « Services extérieurs et assistance aux étudiants ivoiriens à l’extérieur » avec deux panels.
La seconde session qui n’a qu’un seul panel planche sur « Citoyenneté et représentation des Ivoiriens de l’extérieur ».