GRANDS DOSSIERS :
LES MESURES DU GOUVERNEMENT EN FAVEUR DES SOUSCRIPTEURS

Partager l'article
  
  


Liste des documents à télécharger
TEXTE DE PRESENTATION

Depuis quelques années, sont apparues en Côte d’Ivoire, des sociétés dénommées entreprises d’agro-business, qui offriraient aux souscripteurs des possibilités d’investissements agricoles ou de placements de leur épargne avec des rendements très élevés. La rentabilité supposée de ce type de projets suscite de ce fait beaucoup d’engouement de la part de la population.



Le Conseil National de Crédit (CNC) a, en sa session du 22 septembre 2016, posé la problématique des risques liés à ce nouveau mode de financement et a recommandé de réaliser une étude sur les activités menées par lesdites entreprises.



Ainsi, un Groupe de Travail a été mis en place. Les conclusions partielles de ses travaux de ce groupe laissent entrevoir l’existence de risques réels liés à ce type de financement.
Aussi, dans l’attente des conclusions définitives de l’étude et vu l’importance des flux financiers en jeu, le Gouvernement appelle les populations à faire preuve de vigilance pour tout acte d’investissement ou de placement de capital dans ce type de projet.


Cet appel vise, en attendant la prise de mesures susceptibles de mieux protéger les intérêts des particuliers-investisseurs, à prévenir les conséquences éventuelles de la défaillance de ces entreprises d’agro-business.


Fait à Abidjan, le 28 décembre 2016 


Bruno Nabagné KONE


Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste,


Porte-parole du Gouvernement



porteparoledugvt@egouv.ci