GRANDS DOSSIERS :
LES ACTES DU GC-PND 2016-2020

Partager l'article
  
  


Liste des documents à télécharger
TEXTE DE PRESENTATION

 


15 milliards dollars US soit 7700 milliards FCFA dont 5 milliards de dollars de la Banque Mondiale ont été mobilisés lors de la première journée du Groupe Consultatif pour le financement du PND 2016-2020, ouvert ce mardi 17 mai, à la représentation de la Banque mondiale à Paris. Pour la Côte d’Ivoire qui recherchait, au titre des investissements publics, 4425 milliards FCFA, soit un peu plus de 8,8 milliards dollars, c’est un pari réussi comme a eu à le dire le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, lors de la conférence de presse bilan de cette 1ère journée.


 


Il faut noter que le montant total des investissements à réaliser sur la période 2016-2020, s’élève à 30 000 milliards de FCFA (soit 50 milliards de dollars) dont 11 643,7 milliards de FCFA au titre du secteur public et 18 700 milliards de CFA, soit 37,4 milliards de dollars US pour le secteur privé.


 


Pour le Chef du Gouvernement, ces intentions de financements sont à mettre à l’actif de la « bonne politique de la Côte d’Ivoire » qui nourrit l’ambition d’atteindre le statut de pays émergent en 2020, avec la mise en œuvre de Plan National de Développement 2016-2020.


 


« L’ambition que nous avons est une ambition crédible » a assuré le Chef du Gouvernement, mettant en lumière les succès obtenus par le pays depuis 2012.


M. Daniel Kablan Duncan a indiqué par ailleurs, que le PND 2016-2020 consacre l’industrie comme un des piliers de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne. Les autorités ivoiriennes axeront en conséquence, leurs interventions sur la densification et la diversification de l’appareil productif industriel, en capitalisant sur les avantages comparatifs de la Côte d’Ivoire, notamment, l’amélioration du taux de transformation des matières premières, le développement de chaînes de valeurs complètes, notamment des filières agricoles et enfin le développement du capital humain.


 


Toutes ces orientations devraient permettre au pays qui entend poursuivre les réformes de grandes ampleurs de rejoindre à l’horizon 2020, les 50 premiers pays du monde, dans le classement "Doing Business" de la Banque mondiale et figurer ainsi dans le groupe de tête des pays africains pour la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des ressources publiques.


 


Le Gouvernement ivoirien compte également figurer parmi les pays africains les mieux placés dans l’indice du Développement Humain du PNUD. De même qu’il veut continuer de faire du secteur privé, l’acteur privilégié de la transformation structurelle de l’économie et de la croissance.


 


 


La deuxième journée du GC PND 2016-2020, sera consacrée au secteur privé. Le Gouvernement présentera à cette occasion les projets de partenariat public-privé (PPP) qui pourraient intéresser le secteur privé national et international.



Articles & actualites lies