BIEN ETRE DE LA MERE ET DE L’ENFANT : LE MINISTERE OFFRE DES EQUIPEMENTS MEDICAUX ET DES MEDICAMENTS A DES CENTEES DE SANTE D’ABIDJAN

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a procédé, le mercredi 13 janvier 2010, à une remise de dons composés d’équipements sanitaires et de médicaments à cinq centres de santé du district d’Abidjan. La cérémonie a eu lieu à la Formation sanitaire à base communautaire (FSVCOM) d’Aboboté, dans la commune d’Abobo.

Dans son discours, M. Rémi Allah-Kouadio, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a déclaré que le Gouvernement ivoirien a consenti des efforts remarquables pour améliorer l’accessibilité et l’utilisation des services de santé. Malheureusement, la santé de la mère et de l’enfant demeure encore une préoccupation. « Cette situation a été aggravée par la crise que traverse le pays depuis septembre 2002, qui a occasionné la destruction et dégradation d’environ 46% des infrastructures sanitaires », a-t-il ajouté.



A cette dégradation s’est ajoutée la faible allocation budgétaire du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Il a révélé que le Gouvernement n’octroie que 4,6% du budget général de l’Etat, alors que pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), l’OMS recommande au moins 10%, voire 15% du budget de l’Etat. C’est la raison pour laquelle il a salué la présence aux côtés du ministère de l’OMS, de l’UNICEF, de l’UNFPA et du Medical Assistance Program (MAP) International.



« Cette cérémonie de remise officielle d’équipements médicaux par MAP International s’inscrit dans ce cadre et témoigne une fois de plus l’engagement de ces partenaires auprès du Gouvernement ivoirien dans sa lutte contre la mortalité maternelle », a déclaré M. Allah-Kouadio. Il a garanti que le don fait par cette ONG sera utilisé à bon escient.