VACCINATION CONTRE LE TETANOS : LES FEMMES INVITEES A SE FAIRE VACCINER

Dans le cadre des activités de vaccination supplémentaires contre le Tétanos dans 20 districts d’Abidjan, M. Eugène Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a invité les femmes à se faire vacciner. C’était au cours d’un point de presse qui s’est tenu, le jeudi 3 juin 2010, au cabinet du ministre.

POINT DE PRESSE
Propos liminaire de Monsieur le Ministre

Le tétanos maternel et néonatal est une pathologie d’élimination en Côte d’Ivoire. Pour réussir ce pari le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a organisé des campagnes de vaccination contre le tétanos chez les femmes en âge de reproduction (15 à 49 ans) de 2007 à 2009, dans les 72 districts sanitaires que comptait le pays. Pour atteindre l’objectif de 80% pour la troisième dose du vaccin antitétanique (VAT3) dans chaque district sanitaire, trois passages étaient nécessaire.

Ces campagnes se sont déroulées en trois phases.

La première phase de deux passages a concerné 18 districts sanitaires et s’est déroulée en décembre 2007 et février 2008.

La deuxième phase de deux passages a concernée les 54 autres districts sanitaires, en mai et juillet 2008.

La troisième phase en un seul passage a couvert les 72 districts sanitaires en mai 2009.

Suite à ces différents passages, l’évaluation post campagne a révélé que vingt (20) districts de neuf Régions sanitaires ont obtenu une couverture vaccinale inférieure à 70% pour la troisième dose du vaccin antitétanique.

Il s’agit des districts de : Akoupé, San Pédro, Sassandra, Soubré, Yopougon Est, Yopougon Ouest Songon, Marcory, Koumassi, Port-Bouët Vridi, Coccody Bingerville, Zuénoula, Man, Bangolo, Grand-Bassam, Bouaké Nord Est, Bouaké Nord Ouest, Bouaké Sud, Béoumi, Dabakala et Séguéla.

En vue d’améliorer cette couverture vaccinale de ces districts et d’éliminer le tétanos maternel et néonatal, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers le Programme Elargi de Vaccination, en collaboration avec ses partenaires que sont l’OMS, l’UNICEF et l’UNFPA, organise une campagne préventive de vaccination contre le tétanos chez les femmes en âge de reproduction (15 à 49 ans).

Cette campagne se déroulera du 4 au 9 Juin 2010, soit six (6) jours de vaccination en stratégies fixe et avancée. Au niveau des ressources humaines, la campagne mobilisera :
- 1 432 vaccinateurs et 1 798 volontaires répartis en 899 équipes ;
- 171 superviseurs de proximité et nationaux dont :
o 144 superviseurs de proximité,
o 14 superviseurs nationaux et 13 superviseurs en communication, tous chargés d’apporter un appui technique aux équipes de district;
- 2 778 mobilisateurs de proximité,
- 65 coordonnateurs de district.

Pendant les six jours de vaccination, chaque femme âgée de 15 à 49 ans doit recevoir sa dose de vaccin anti tétanique, qu’elle ait été déjà vaccinée ou non lors des précédents passages de 2007 à 2009.

La vaccination est entièrement gratuite dans toutes les localités. Il est simplement demandé aux jeunes filles, aux femmes âgées de 15 à 49 ans de se rendre aux postes de vaccination installés près de leur domicile, de leur lieu de travail ou dans les marchés, pour recevoir leur dose de vaccin qui les protègera, leurs futurs enfants et elles contre le tétanos.

Chaque femme vaccinée recevra gratuitement une carte de vaccination qu’elle doit bien conserver.

J'invite tous les parents à encourager vivement les femmes et les jeunes filles dont ils sont responsables, à se faire vacciner et à bien garder la carte qui leur sera donnée au poste de vaccination.

J'encourage les vaccinateurs, les volontaires, les mobilisateurs, à poursuivre la vaccination pendant ces six jours, sous l’encadrement des directeurs régionaux et départementaux de la santé. L'engagement des membres du corps préfectoral nous est acquis pour atteindre toutes les localités ciblées du pays. Vous pouvez compter sur les autorités religieuses les leaders communautaires et la société civile pour vous aider à diffuser la bonne information aux populations sur cette campagne.
Chers amis journalistes, je sais pouvoir compter sur votre professionnalisme pour une bonne information de la population tout au long de cette campagne.

Ensemble nous vaincrons le tétanos maternel et néonatal en Côte d’Ivoire.

Je vous remercie !