FIEVRE DE LASSA : LE GOUVERNEMENT ADOPTE DES MESURES ET SENSIBILISE LES POPULATIONS

Abidjan, le 6 février 2018 - Suite à l’apparition dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest de la fièvre de Lassa, qui se transmet à l’homme par un contact avec les urines ou les excréments de souris, la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou-Coffie, a appelé les populations à la prudence et annoncé des mesures préventives.

« Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique porte à la connaissance des populations la notification d’une urgence de santé publique dans certains pays de la sous-région ouest africaine. Il s’agit de la fièvre de Lassa qui sévit actuellement au Nigéria, au Bénin et près de nous en Guinée », a déclaré Raymonde Goudou-Coffie, dans un communiqué datant du 3 février, tout en rassurant « qu’à ce jour, aucun cas n’a été enregistré par la Côte d’Ivoire ».

Consciente que la Côte d’Ivoire, du fait de sa proximité avec le Nigéria, le Bénin et la Guinée, n’est pas à l’abri d’un risque de propagation de la maladie, Raymonde Goudou-Coffie a conseillé aux populations de promouvoir une bonne hygiène du milieu à l’effet d’éviter cette maladie.